Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

Une perturbation a traversé notre région en donnant une vingtaine de centimètre de neige sur Chamrousse. Par isothermie, la température a très nettement chuté cet après-midi et la neige est apparue jusqu‘à 500m d’altitude >>>

Retour sur les rafales tempétueuses de samedi en montagne et en vallée du Rhône >>>

dimanche 07 à 21:18

Station météo -
Températures Chamrousse
.
Vos observations -
Twitter

Tendances et prévisions météo saisonnières (été, automne, hiver, printemps)

Dernière mise à jour : Mercredi 03/02/2016 - 12:22

Les prévisions météo et tendances saisonnières pour la fin de L'HIVER 2015-2016 et le PRINTEMPS 2016 ont été réalisées à partir des modèles météo à long terme, disponibles en bas de cette page >>> (notamment l'association NWS/NCEP/CPC, dont le scénario a été lissé sur une base de calculs réalisés entre le 23 janvier et le 1er février dernier).


Le mois en cours Températures Pluviométrie
1ere partie FEVRIER 2016 Temps très perturbé avec des températures un peu au dessus des normales ou au niveau des normales. Risque de tempêtes et abondantes chutes de neige en moyenne et haute montagne. DOUX TRèS HUMIDE
2eme partie FEVRIER 2016 Peut-être un peu moins perturbé mais toujours aussi doux (voire davantage qu'au cours de la 1ere partie de février). TRèS DOUX HUMIDE

Les prochains mois Températures Pluviométrie
MARS 2016 Temps probablement plus calme qu'en février et toujours doux. DOUX DE SAISON
AVRIL 2016 Même si avec l'arrivée du printemps, il fera mécaniquement plus doux qu'en Mars, les températures pourraient être plus proches de la "normale", excluant ainsi un début de printemps "chaud". Les pluies seraient de nouveau assez fréquentes. DE SAISON HUMIDE
MAI 2016 Aucune anomalie particulière ne se détache pour ce mois... (du moins pour le moment) DE SAISON DE SAISON

Légende des tendances

TRèS FROID / TRèS FRAIS TRèS HUMIDE
FROID / FRAIS HUMIDE
DE SAISON DE SAISON
CHAUD / DOUX SEC
TRèS CHAUD / TRèS DOUX TRèS SEC

Ces tendances sont établies à partir des modèles CFS, IRI et NWS / NCEP.
 
Compte tenu des progrès qui sont encore à réaliser dans ce domaine, ces informations doivent être lues avec un certain recul. Elles sont strictement personnelles, n'engagent pas ma responsabilité et sont le fruit d'un travail individuel d'interprétation mis en ligne sans restriction, sur internet. Guillaume Séchet, météorologiste - webmaster et créateur de meteo-villes.com
Vous vous doutez bien que ces tendances ont encore beaucoup de progrès à faire car elles restent "très grossières" dans le temps et l'espace, ce qui laisse beaucoup d'interprétations différentes... D'autre part, les scénarios proposés par les différents modèles sont rarement très cohérents. Nous choisissons de les mettre en ligne par souci de transparence et parce que la demande est forte, mais vous êtes prévenus : ces informations sont à prendre avec beaucoup de recul ! En revanche, ce n'est pas parce que les prévisions à très courte échéance font parfois défaut qu'une tendance à long terme n'est pas possible. Nous entendons souvent ces arguments qui sont totalement faux. Nous ne sommes pas sur les mêmes échelles, mais ce type de tendance n'est pas impossible (sinon, nous ne vous les proposerions même pas...!). Il s'agit d'une simulation des anomalie sur l'Europe à partir de ce que l'ensemble de la planète a connu au cours de ces derniers mois. 

Lire l'article sur les limites et la lecture des tendances saisonnières >>>

Tlchargez nos widgets mto Tlchargez nos applications mto
Google